Download in HD

La Jeune Fille sans mains

Long-métrage d'animation de Sébastien Laudenbach Drame 1 h 13 min 14 décembre 2016

Avec Anaïs Demoustier, Jérémie Elkaïm, Philippe Laudenbach

En des temps difficiles, un meunier vend sa fille au Diable. Protégée par sa pureté, elle lui échappe mais est privée de ses mains. Cheminant loin de sa famille, elle rencontre la déesse de l’eau, un doux jardinier et le prince en son château. Un long périple vers la lumière…

Long-métrage d'animation d'après un conte des frères Grimm.

Cette adaptation nous rappelle à quel point les contes pour enfants peuvent être cruels, même avec une fin heureuse. Ici il est question de diable protéiforme, de mains coupées, de nouveau né susceptible d'être sacrifié, de guerre ...Mais aussi de pureté, d'amour, de courage, de constance, de sagesse.

La forme du dessin animé est surprenante, un certain temps m'a été nécessaire pour m'y habituer : croquis très simples animés, traits aux couleurs étonnantes, décors impressionnistes et minimalistes tout en couleurs et en transparence.

J'ai particulièrement aimé la bande son. Il n'y a pas de narrateur, l'histoire est construite sous forme de dialogues assez lapidaires, allant à l'essentiel, avec des voix très travaillées, inquiétantes ou apaisantes. Des bruitages réalistes et une musique en adéquation avec l'histoire.

Les thèmes abordés me semblent moins durs que dans "ma vie de courgette" par exemple, parce que plus distanciés du jeune spectateur (l'histoire se passe au moyen âge, on sait que c'est un conte, "ma vie de courgette" est une histoire plus proche des enfants, peut-être davantage marquante dans la conscience immédiate).

Je recommande ce film original aux petits comme aux grands, à condition que l'esthétique particulière captive aussi les plus jeunes.

streaming film complet