Download in HD

Madame B., histoire d'une Nord-Coréenne

Documentaire de Jero Yun 1 h 11 min 22 février 2017

Madame B, Nord-coréenne, a été vendue de force à un paysan chinois par ses passeurs. Pour gagner sa vie en Chine et aider les siens restés en Corée du Nord, elle devient trafiquante. Elle réussit à faire passer sa famille en Corée du Sud et se lance à son tour avec un groupe de clandestins pour...

Madame B, histoire d’une nord-coréenne (2016) - 마담 B / 71 min. Réalisateur : Yun Jero - 윤재호 Mots-clefs : Corée du Nord - Corée du Sud - Chine - Documentaire - Clandestins

Le pitch : Madame B est une passeuse qui fait sortir clandestinement les Nord-Coréens de leur pays, comme elle-même l’a fait quelques années plus tôt. Aujourd’hui mariée à un paysan chinois, elle décide de retrouver son ex-mari et ses enfants, qu’elle a fait passer en Corée du Sud. Mais ce ne sera pas simple…

Premières impressions : Chez les réalisateurs de documentaires, il y a ceux qui vont faire des reportages poignants sur les touristes du Puys du fou, et puis il y a les vraies têtes brûlées, les grands malades qui se disent que ça serait une riche idée d’aller fouiller du côté de migrants qui fuient la Corée du Nord et de les suivre dans leur exil jusqu’en Corée du Sud.

Comme le réalisateur Yun Jero ne se passionne pas franchement pour les steaks frites vendus dans les restaurants du parc de Philippe de Villiers, il a plutôt pris l’avion pour la Chine histoire de poser sa caméra sur madame B. Cela va faire dix ans que cette nord-coréenne s’est échappée de la contrée de Kim Jong-Un dans l’espoir de trouver un petit boulot en Chine afin d’aider sa famille. Sauf qu’à peine la frontière passée, madame B. s’était retrouvée vendue à un paysan chinois trop pauvre pour attirer la gente féminine locale. Loin de se laisser démonter, elle s’est vite mise à trafiquer. Un peu paysanne, un peu maquerelle, un peu trafiquante de drogue, la jeune mère de famille d’alors est devenue une vraie experte pour envoyer d’autres clandestins en Corée du Sud, là où ils pourront jouir d’un statut de réfugiés.

On ne sait pas bien comment Yun Jero a fait pour la convaincre de se laisser filmer, mais on ne perd pas une miette de cette histoire vraie. Alors, quand madame B. décide à son tour d’entamer un dangereux voyage clandestin pour rejoindre ses enfants qu’elle a déjà fait passer en Corée du Sud et que le réalisateur va patauger dans la boue avec toute la fine équipe, on s’accroche à son siège et on entame une petite prière silencieuse pour que cette histoire se termine bien. Si la police chinoise les attrape, ce sera un aller simple et définitif pour un goulag sauce kimchi, avec supplément de plombs.

Sans jamais apparaître à l’écran, sans avoir besoin d’abuser de musique pour souligner l’émotion, le réalisateur nous plonge dans une histoire humaine bouleversante qui remet en cause un certain nombre d’idées reçues sur nos sociétés. Bref, vous l’aurez compris, Madame B. histoire d’une nord-coréenne est un document rare mais qui sortira sur nos écrans le 27 février 2017 et franchement, ça serait dommage de le rater.

streaming film complet