Download in HD

L'Expérience interdite

Film de Niels Arden Oplev Drame, Épouvante-horreur, science-fiction 1 h 50 min 18 août 2017

Avec Ellen Page, Nina Dobrev, Diego Luna

Pour découvrir ce qui se passe après la mort, cinq étudiants en médecine se lancent dans une expérience aussi audacieuse que dangereuse. Sur eux-mêmes, volontairement, ils provoquent des arrêts cardiaques pendant de courtes périodes afin de vivre des expériences de mort imminente. En poussant le...

Au commencement était "Flatliners", un thriller fantastique sympa de 1990, réalisé par Joel Schumacher à qui l'on doit notamment (mode mémoire sélective ON) "8mm" et "The Number 23", et avec Julia Roberts, Kiefer Sutherland, Kevin Bacon et William Baldwin, rien que ça. Joel Schumacher livrait déjà à l'époque un thriller, genre dans lequel il excelle plus ou moins, de bonne facture. Scénario qui tient la route, sur un thème intéressant, avec une (grosse) "touche" de fantastique et d'horreur très bien dosée. Le tout avec le support d'un casting assez impressionnant.

Aujourd'hui, à l'heure où l'industrie du cinéma fantastique / d'horreur américain grand public peine un peu à se renouveler, apogée de l'ère des remakes / reboots / prequels / sequels, il n'est pas spécialement surprenant de voir sortir un "Flatliners" bis.

Faisant partie d'un public plutôt jeune, je vois l'avénement de ces remakes plutôt d'un bon oeil, après tout, pourquoi ne pas refaire une jeunesse à des films que l'on sait déjà plutôt "bons". La société actuelle n'est plus du tout la même que celle des années 80/90. Et je trouve de bon goût de faire connaître à un public plus jeune des "classiques" en leur permettant un accès facilité via tous ces remakes, etc.

C'est donc avec un apriori positif que j'ai vu "Flatliners". Triplement positif même puisque le choix de remettre au goût du jour un film pas "si" connu que ça (selon moi) est assez bienvenue (la thématique de l'expérience de mort imminente est toujours alléchante ; c.f : "Hereafter" de Clint Eastwood) et qu'il reste sur la route de son aîné en respectant ce qui fait à mon sens du premier opus un film assez réussi.

A savoir, "Flatliners" version 2017, à l'instar de son aîné, c'est un casting 5 étoiles, la version de 1990 consacrait des têtes d'affiche de l'époque, la nouvelle version consacre des têtes d'affiche de notre époque, qui parlent à un public plus jeune :

Nina "Vampire Diaries" Dobrev Ellen "Kitty Pride" Page Diego "Rogue One" Luna James Norton (celui-là je ne le connaissais pas, je l'avoue, mais belle découverte)

Ce casting premium tient le film du début à la fin, appuyé par une histoire quasiment identique à son modèle : des jeunes étudiants en médecine fleurtant avec la mort pour répondre à la grande question : "Que se passe-t-il après ?". Pour y arriver, le plan est simple : ni plus ni moins qu'un état de mort imminente volontaire pour pouvoir observer le comportement du cerveau après la mort. Leur "expérience interdite" leur vaut d'être poursuivis par leurs démons, et on retrouve ici la "bonne" dose d'horreur et de fantastique qui plaisait tant dans le premier opus.

Point bonus, en plus de marcher dans les pas de la version de 1990, le film réussit à nous offrir quelques originalités vis-à-vis de son modèle. Originalités inhérentes au nouveau contexte (nouvelles technologies, etc.) mais aussi scénaristiques puisque le parcours des personnages est sensiblement différent de celui des protagonistes du premier film et qu'ils ne sont pas poursuivis par les mêmes "démons".

En conclusion, on a devant les yeux un "teenage horror movie" de bonne facture, dont le casting seul pourrait tenir le film mais qui arrive en plus à ne pas tordre - et faire perdre tout son sens - au matériel originel sur lequel il est calqué. Tout en exerçant une certaine indépendance. Probablement pas le film de l'année, ni même du mois, mais un remake plutôt pertinent qui offre un beau "lifting" à une oeuvre qui n'en avait peut-être pas forcément besoin, mais le résultat étant plutôt positif, on ne peut pas trop se plaindre.

En bref un film que l'on peut apprécier parce qu'il remet à neuf un film que l'on a aimé par le passé ET que l'on peut aussi apprécier sans avoir vu l'original. Et qui peut d'ailleurs donner envie de s'y intéresser. Une fenêtre actuelle sur les années 90.

streaming film complet