Download in HD

Les Disparus de Valenciennes

Téléfilm de Hyppolite Dard et Elsa Bennet 18 mars 2018

Avec Stéphane Freiss, Arnaud Binard, Virginie Lemoine

Un ancien mineur, rescapé d'un ancien coup de grisou qui avait tué de nombreux travailleurs dans une galerie souterraine de mines de charbon du valenciennois aujourd'hui désaffectées, installe des toiles représentant des visages de "gueules noires" dans la salle d'un ancien puits en vue d'une...

J'aurais bien vu Corinne Masiero jouer le rôle de la bistrotière, bref une vraie ch'ti ! Mais comme elle joue déjà Marleau (la capitaine de gendarmerie de la même chaîne !) il y aurait comme qui dirait risque de confusion des genres ! Bon déjà, ils ont dû se mettre à deux (Elsa Bennet et Hyppolite Dard) pour enfanter ce film. On se demande pourquoi tant c'est neu-neu. Sous péridurale ? En effet, le filon (jeu de mots) des meurtres dans une mine de charbon (carbon en patois) a déjà été exploité il n'y a pas si longtemps sur le petit écran... C'est donc déjà du réchauffé (en poêle à charbon ?) Je me demande si ce n'était pas justement avec la belle et coquine Corinne... Ensuite, ça démarre comme dans la série insipide, casse-pied et dépourvue d'imagination : "Meurtres à..." qui pollue le service public" contre vents et marées... Pire que le nucléaire : faudra-t-il inscrire cette protestation dans le cadre du pseudo grand débat national ? Deux flics qui ne s'entendent pas, vont devoir enquêter de concert, et ce sur fond d'une très vieille histoire, en l'occurrence de coup de grisou non élucidée... Mettez vos masques à gaz pour échapper au monoxyde de carbone, aussi mortel que ce film ! Et ce fameux coup (de grisou), c'est en fait nous qui le prenons ! Les scénaristes sont devenus accros des PC adeptes de l'art du copier/ coller et ça nous donne envie de montrer les crocs ! Mais le pire c'est que c'est truffé d'invraisemblances, de contradictions que même un gosse de douze ans n'avalerait pas ! Valenciennes ? Pourtant truffée de voies ferrées, y compris de tramways, dans la ville qu'on vous montre, vous n'en verrez pas une seule... Disparues elles aussi. Ce film est en effet tourné dans les (larges) environs, y compris dans le douaisis... Admettons... Et pour ne pas trop se fouler, les plumitifs ont fait débarquer un flic de plus loin parce que c'est du réchauffé puisque comme calqué sur les épisodes précédents : les gendarmes du valenciennois sont inaptes à résoudre un problème de meurtre. Ca va leur faire plaisir ! Qui plus est, l'assistant dépêché n'est autre que le frère du premier en froid avec l'autre, et depuis moult années ! La vendetta rôde. Ca ne vous rappelle rien ! Vous suivez toujours ? Là ça "pue" déjà le vice de forme puisque les deux lascars vont enquêter sur une affaire qui mêle leurs familles et amis ! Comme si ça ne suffisait pas, on ramasse des pièces à conviction sans ordre de perquisition, ni mandat ! Et on met en examen une femme enceinte sans autre forme de procès, sans défenseur, sans examen médical, et seulement au feeling ! Bref si j'étais avocat, je me régalerais et m'amuserais à gorges ...d'employés ! Et une fois de plus, on tente de cacher l'insanité du récit derrière moult complications inutiles et flash-back : pour mieux enterrer le mineur ?.. Et nous, on fait la gueule ... noire ! Alors pourquoi mes trop généreuses quatre étoiles ? Parce que la fin du dernier tiers de cette aventure semble se réveiller (et nous aussi) et devient plus, enfin moins pénible. Et puis aussi grâce aux acteurs dont le choix est parfait : même flanqués de deux rôles abracadabrantesques, Stéphane Freiss (même ressemblant à un clodo) et Arnaud Binard (pas mieux) tirent leur épingle du jeu, ou leur tison du feu, avec réalisme et conviction, et ils ont bien du mérite... Dans des rôles plus secondaires, aucun comédien ne démérite comme Virginie Lemoine dans un rôle de contre-emploi, et une revenante : Brigitte Fossey. Une autre vraie ch'ti de naissance et qui elle a vraiment connu à Tourcoing (59) eul'koffach' au carbon ! Bref, on a vu pire comme polar à la télé mais ne pas s'attendre à du Simenon ! la une (RTBF) le 18.03.2018 - France 3 le 24.03.2018- le 23.03.2019-

streaming film complet