Download in HD

Manou à l’école des goélands

Long-métrage d'animation de Andrea Block et Christian Haase Animation et aventure 1 h 28 min 3 juillet 2019

Avec Josh Keaton, Cassandra Steen, Kate Winslet

C’est l’histoire d’un martinet orphelin, élevé par des goélands. Courageux comme ses parents et astucieux comme tous les siens, il parviendra à réunir ces deux familles d’oiseaux qu’à priori tout oppose.

Chaque film est un saut dans l'inconnu les yeux bandés. Il est impossible de prédire ce que chacun de nous va ressentir face à une œuvre. J'ai la fâcheuse tendance à essayer en vain de prédire ce ressentit. Il y a des films dont je suis persuadé que je vais les adorer, et au final c'est super nul. L'inverse se produit aussi.

Dans le cas de Manou à l'école des sorciers euh, des goélands, c'est un film allemand que j'avais découvert par hasard et je ne m'étais pas vraiment penché dessus donc je n'avais aucune idée de ce que j'allais voir. J'étais neutre. Évidemment, cela a contribué à l'immense surprise qu'a été ce film !

Manou à l'école des goélands est un film d'animation exceptionnel !

Son visionnage a non seulement été un très bon moment mais après l'avoir vu, je me suis rendu compte qu'il m'avait vraiment marqué et fait ressentir des émotions.

Évidemment, je veux bien admettre que ce film n'est pas une innovation. C'est un long-métrage qui n'apporte rien de nouveau et reprend quelques codes du cinéma d'animation.

Bon, l'originalité est une chose, mais il y a aussi la qualité, et là, je trouve que ça déchire !

Le film raconte une belle histoire sur un oiseau martinet recueilli à la naissance et élevé par des goélands après la mort de ses parents tués par des rats. Il devra découvrir sa vraie nature et choisir son destin.

Je trouve que l'on dirait un peu l'histoire du vilain petit canard mais avec plus de crédibilité au niveau du personnage de Manou car le film se concentre principalement sur la souffrance qu'il endure en sachant qu'il n'est pas ce qu'il croit être, et de devoir choisir entre deux peuples très différent qui en plus sont rivaux. Sa famille ou ses semblables, et surtout l'amour.

J'aime bien comment le film construit son univers en nous montrant les tensions et moqueries entre les différentes espèces d'oiseaux, et leur façon de vivre. Ce sont de petits détails qui font toute la différence !

Le scénario est sympathique bien qu'ayant une structure vraiment pas originale au niveau des péripéties et du développement des personnages. Ce qui va arriver, on le voit venir mais on ne sait pas de quelle façon cela sera raconté. Heureusement, le tout tiens bien la route !

Les personnages quant à eux sont attachants et crédibles même si ils donnent un peu l'impression d'avoir déjà été vus ailleurs. Je veux dire, le personnage secondaire de Percy, c'est le pitre de service standard ! Mais heureusement, on a pas non plus tous les personnages agaçants que l'on retrouve partout. Par exemple, dans ce film, il n'y a pas de gros méchant débile et sans motivation. Bien entendu, il y a des méchants secondaires dans ce film, les rats, mais ils ne parlent pas.

Côté animations, c'est visuellement magnifique ! Les décors sont tous très soignés et surtout la lumière est très maîtrisée ! Elle arrive à retranscrire tout le contexte et l'atmosphère du film avec une précision incroyable ! Et pourtant elle paraît toujours très naturelle et douce. J'ai presque eu l'impression qu'elle transmettait d'autres sensations ! On a également de nombreux plans bien composés et très colorés, le tout avec un rendu photoréaliste impressionnant !

Les animation ont parfois quelques imperfections, mais ce sont vraiment des détails infimes qui ne m'ont en rien empêchés d'apprécier le film. Simplement une simulation de l'eau parfois peu réaliste et un effet de profondeur de champ un peu bizarre sur les gros plans.

Le design des personnages est également réussi. Ils sont beaux et même assez mignons ! Bon par contre les humains ont un peu une sale tête. On voit que ce sont vraiment des éléments d'arrière-plan que l'on évite de montrer de trop près.

La réalisation quant à elle est super aboutie ! Il y a plein de passages assez originaux, comme cette scène d'ouverture dans l'œuf. La façon de filmer est adaptée à la nature des personnages avec des plans aériens dynamiques car ce sont des oiseaux, comme c'est le cas avec la scène de la course qui est vraiment palpitante avec la caméra qui suit les personnages rapidement et passe dans des endroits exigus. C'est la première fois que je vois un film qui retranscrit aussi bien la sensation d'être un oiseau. C'est drôle parce que dans le film Rio des studios BlueSky, cette sensation était assez inexistante. La faute à des plans trop lents.

En bien sûr, j'ai gardé le meilleur pour la fin, les musiques !

Pour les besoins de ce film, deux compositeurs ont travaillés sur la bande originale :

Frank Schreiber qui s'est occupé des morceaux de fond. L'album est disponible sur SoundCloud, il est sympathique ! Et Steffen Wick, qui lui, s'est occupé des morceaux disons principaux, importants du film et des chansons.

Je trouve qu'il a fournit un travail absolument spectaculaire ! Je suis devenu fan des morceaux qu'il a composé pour le film tant ils sont magnifiques ! On a beaucoup de symphonique avec parfois un fond de percussions modernes. Ils sont émouvants et très rythmés. Il a par exemple composé la musique jouée durant la course qui est une scène géniale, mais surtout, le morceau Particles interprété par Staatsphilharmonie Rheinland Pfalz qui est juste sublime. Je l'écoute en boucle !

La bande originale est la plus grande force du film, et c'est sans doute grâce à elle que je l'ai autant aimé, et puis, c'est pas pour rien qu'il a gagné le prix de la meilleure bande originale pour un film d'animation au German Film Music Prize 2019.

Bref, vous l'aurez compris, Manou à l'école des goélands est un film que j'adore. Pas nouveau mais réussi. C'est un long-métrage d'animation intéressant et plaisant à voir mais passé inaperçu qui délivre un message sur l'entraide. Certains diront que ça va pour des enfants, mais moi je dit qu'il peut plaire à tout le monde grâce à sa réalisation soignée. C'est un film poétique que je vous recommande fortement.

streaming film complet