Download in HD

La Malédiction de la Dame blanche

Film de Michael Chaves Épouvante-Horreur et thriller 1 h 33 min 17 avril 2019

Avec Linda Cardellini, Roman Christou, Jaynee-Lynne Kinchen

Quand elle était en vie, elle a noyé ses enfants dans un accès de folle jalousie, puis, dévastée par le chagrin, elle s'est jetée dans le fleuve déchaîné. Désormais, ses larmes sont devenues éternelles. Elles sont même mortelles et tous ceux qui entendent ses appels sinistres la nuit sont maudits....

Depuis quelques mois...une horde de meurtres en série terrorisait le quartier. Petit détail étrange : il s'agissait toujours d'adolescents (souvent d'origine "mixte") qui avaient entre 13 et 17 ans...L'autopsie était formelle : chacun d'entre eux était noyé et/ou étranglé. D'où pouvait provenir l'origine de ce mal? La première piste que suivit le détective Tartampion l'amenait à suspecter un professeur de philosophie réputé pour son caractère agressif...celui-ci ayant déjà parlé d'étrangler à mains nues certains élèves après les avoir piétinés sauvagement en poussant de grands rires à gorge déployée. Mais puisque la philosophie ne pouvait entraîner une telle folie en acte et qu'aucun des jeunes écervelés tués (ou presque) n'étaient liés à ce professeur...les soupçons retombèrent et un réel travail d'investigation eut lieu. Le détective Tartampion (car tel est son nom) se mit en tête de recouper les différents emplois du temps des jeunes défunts, il se rendit compte avec stupéfaction que tous avaient un point commun : être allés au cinéma quelques heures à peine avant leur mort. Le détective hurla à son stagiaire : "ROGER!!! DIS MOI QUELS ÉTAIENT LES FILMS VUS PAR CES CRÉTINS PUBÈRES!!!". Roger lui tendit une étiquette avec le nom du film que ces moules à frire avaient vu : il s'agissait de "La malédiction de la dame blanche". "MON DIIIEUUUU!!!!" s'exclama le détective qui décidément surjouait chaque moment où l'intrigue avance pour attirer l'attention du lecteur. -"JE CROIS AVOIR COMPRIS QUI ÉTAIT DERRIÈRE TOUT CA!". -"Ha? Et qui donc monsieur? Par ailleurs vous n'êtes pas obligé de hurler en permanence...". -"Élémentaire mon cher Roger : il s'agit ni plus ni moins de la dame blanche en personne!". -".................". -"JE SUIS SÉRIEUX ROGER!!! ALLONS...CA PARAÎT ÉVIDENT...QUELQUES ABRUTIS EN PÉRIODE D'ÂGE INGRAT QUI VONT VOIR UN FILM D'HORREUR POUR SE FAIRE "PEUR" ET CHERCHER DES SENSATIONS FORTES AVANT D'ALLER TENTER DE TOUCHER LES SEINS DE VANESSA LA GRELUCHE...VOUS IMAGINEZ BIEN QU'ILS DOIVENT POURRIR LA SÉANCE A TEL POINT QUE LA DAME BLANCHE ELLE-MÊME DOIT SE SENTIR AGACÉE QUE LE FILM DANS LEQUEL ELLE FAIT LA VEDETTE NE SOIT PAS PRIS AU SÉRIEUX ET NE PUISSE PLUS ÊTRE SUIVI PAR LES SPECTATEURS! ELLE LES TUE DONC AFIN DE FAIRE LE TRI...POUR QUE LES PROCHAINS SPECTATEURS PUISSENT SE CONCENTRER SUR ELLE ET SES ACTIONS MEURTRIÈRES! ELEMENTAIRE MON CHER ROGER!" -"Alors...déjà...arrêtez de hurler...et ensuite...vous avez eu votre diplôme dans un happy meal...c'est ça?". -"MPPFFFF...vous me consternez...quelque chose n'est pas net dans cette histoire, la dame blanche existe bel et bien et je vais vous le prouver!". Après avoir pris congé de son collègue exaspéré, Tartampion alla manger un menu happy meal au mac do d'en face et fut extrêmement content de tomber sur une promotion en guise de cadeau. Enorgueilli et persuadé d'être un détective hors-norme en soupçonnant la dite dame blanche il se mit en tête de la traquer en allant à l'endroit le plus proche du cinéma dans lequel il était susceptible de trouver une quantité importante d'eau propre à noyer les jeunes crétins : la piscine municipale. Notre détective en herbe se rendit derrière le bâtiment principal dans lequel il était sûr de trouver la piscine d'extérieur : idéale pour noyer de jeunes bouseux puisque non-ouverte au public en cette saison. "Bouhouhouuuu...ouiiiiiinnnn...snif...snif..." entendit le commissaire. "Mon Dieu!!! Si je l'entends pleurer...C'EST QU'IL EST DÉJÀ TROP TARD!!!" hurla Tartampion en voyant, effectivement, la dame blanche près d'un jeune macchabée fraîchement noyé. "MONSTRE!!!" hurla Tartampion en direction de la "dame blanche" dont le costume laissait paraître un bout de perruque rose. -"QUOI??? Qui êtes-vous pour me juger de la sorte??? La police? Vous pouvez m'arrêter si vous le voulez de toute façon je n'en ai plus rien à foutre, ces sales fils de putes ont gâché quasiment systématiquement mes séances où je suis allé voir un film d'horreur au ciné...ils devaient payer afin que plus aucun spectateur ne soit importuné!" -"Mais voyons...je ne parlais pas de vous...le monstre c'est bien le sale petit merdeux que vous venez de noyer de vos mains comme dans le film!" -"Euh...je ne suis pas vraiment la dame blanche hein...tout ça c'est juste un effet de style...ce costume me sert à intimider mes victimes." -"Comme je vous comprends mon cher ami...à dire vrai je me suis mis sur cette enquête, non pas pour vous arrêter, mais pour vous témoigner ma plus profonde gratitude...et éventuellement vous avertir qu'ils ne tarderont pas à vous mettre la main dessus...je pense que le meurtre de ces sales races à la con est un service rendu à l'humanité...saviez-vous que leurs QI les rend davantage proches d'un simple animal que de nous?" -"Oui...je sais...d'un bigorneau...croyez-moi, je ne tue personne à la légère...s'il y avait un peu d'humanité en eux je ne les aurais pas tués...je me suis donc renseigné : seul un bigorneau dans le règne animal est assez con pour faire des flashs avec des appareils durant une séance de cinéma et pousser des hurlements de puceau attardé y compris durant les scènes où il ne se passe rien." -"Oui...je sais de quoi ces merdes infâmes et non éduquées sont capables...mais dites-moi...vous avez quand même réussi à suivre le film malgré tout? Mérite t-il certaines critiques négatives?" -"Mmmh...oui j'ai pu le suivre : un film d'horreur "classique" relativement prévisible avec quelques trous dans le scénario assez graves : une folle tire sur un prêtre à la fin mais on n'en tient pas compte et on fait comme si son intervention n'avait aucune importance, on ne nous dit pas non plus quelles sont les raisons qui ont poussé la dame blanche à maudire les premiers enfants...à cela s'ajoute une structure éminemment prévisible (l'esprit fait chier la famille, la famille va chercher un prêtre, la famille et le prêtre luttent contre l'esprit...etc...) certains points n'ont pas étés assez creusés mais ça reste un bon ptit film bien angoissant par moments qui mériterait de meilleures critiques." -"Bon...au moins vous avez pu apprécier le film et analyser ses points forts et points faibles de façon concise...ces petits enculés n'ont donc pas tant de pouvoir que ça..." -"Oui enfin...détrompez-vous...ils ont envoyé plus d'un prof en dépression (ou pire), de plus leur inéducation commençant assez tôt à coup de tablettes dès l'âge de 6 ans et de télé-réalité ayant pour effet d'accroître leur lobotomie, ce qui les rend d'autant plus cons et donc dangereux pour les nerfs...il ne faut pas s'attendre à ce que tout soit rose tant qu'ils seront en vie!" -"Que pensez-vous qu'il faut privilégier entre les enculer jusqu'à l'os et les tabasser à coup de battes?" -"Mmmh...les noyer comme je suis en train de le faire est déjà plutôt satisfaisant...voulez-vous m'aider dans ma quête de purification du mal?" -"Et comment! Le mieux serait de les prendre par surprise : remplacer la voix auto-thunée de Jul au court d'un concert au stade de France par des chansons du groupe Queen par exemple...leurs cerveaux ne supporteront pas d'entendre tant de notes différentes et de sophistication et exploseront mouahahaha!" -"Excellent...mais votre plan contient une faille : imaginons qu'ils n'aient, effectivement, pas de cerveau...? Le plan tomberait à l'eau et il faudrait donc à nouveau les noyer un à un..." -"Élémentaire mon cher...euh..."white-son" nous serons bientôt fixés...et de préférence face à un écran de cinéma où nulle pollution sonore et intellectuelle ne viendra plus jamais gâcher la séance.".

streaming film complet