Download in HD

Dragons of Camelot

Film de Mark L. Lester Fantasy 1 h 20 min 24 décembre 2014

Camelot est plongé dans les ténèbres après la mort du roi Arthur. Dès lors commence le règne de sa sœur Morgana, la cruelle sorcière. Commandant trois dragons mortels, elle prend en chasse les derniers Chevaliers de la Table Ronde.

On ne va se le cacher, ce qui est le plus facile à faire dans la Fantasy lorsque le budget ne nous permet pas des folies sont des films de Med-Fan et de Fantasy Arthurienne. Dragons of Camelot est l'un d'eux. Réalisé par Mark L. Lester et épaulé par... Mark Atkins. Je dois vraiment l'adorer ce monsieur ! Donc, comme avec tous les films du même gabarit, je suis parti un peu paniqué mais à quel degré de panique je suis arrivé au générique de fin ?

Dans ce film, nous suivons les périples du chevalier Galaad tentant de sauver Camelot des griffes de la fée Morgane. Voilà, pas plus de spoil.

Alors... Voilà une production qui déçoit quelque peu pour plusieurs raisons. Bon, tout d'abord, l'histoire : si elle n'est pas si mauvaise ou désagréable en soi, il faut avouer qu'elle n'a rien de très originale ; mais il est vrai que de nos jours, faire un film de Fantasy original reste un défi quasi impossible. Sinon, très sincèrement, le scénario n'est pas si ridicule. Enfin... Quand il ne s'agit pas de faire clore les histoires des différents personnages d'une façon complètement débile ! Et on repassera sur le respect de la légende Arthurienne... Si on a de bons points, on a aussi des éléments en totale contradiction avec ce que l'on sait de l'histoire du roi Arthur. Après, vu que l'action se passe après la mort du roi Arthur, on ne peut plus tellement juger la véracité des événements.

Pour ce qui est des personnages et des acteurs. Donc, les acteurs sont des acteurs qui font des efforts, c'est déjà ça. Mais ce n'est pas non plus extraordinaire et cela se ressent très logiquement sur les personnages qu'ils incarnent et que l'on caractérisera de vide si l'on est méchant ou de très moyen si l'on est un peu plus clément. De plus, le doublage n'aide pas du tout, malheureusement... Et ça, c'est quand on n'entend pas, en plein milieu du film, des morceaux de versions originales à peine dissimuler pour les voix doublées au dessus. On appelle ça une erreur impardonnable dans le milieu... Dans le jeu d'acteur, on a quelque chose de vraiment oscillatoire : on passe d'un jeu plutôt correct à un jeu complètement aux fraises en passant par un entre deux, bien évidemment, pas forcément réjouissant. De nombreux personnages, du fait de leurs réactions, vous nous faire poser les fameuses questions existentielles que nous commençons tous à connaître et certains choix sont si incroyables qu'on se demande vraiment si l'on regarde réellement une épopée arthurienne. Une déception également pour les personnages qui ont des tendances suicidaires et se jettent dans la gueule des dragons sans que l'on ait la moindre émotion à leurs encontre. Une autre déception pour le personnage de Merlin qui donne l'impression de ne servir à rien. En clair, il ne faut pas s'attendre à des miracles de ce point de vue là...

Les effets spéciaux. Running gag oblige, ils sont spéciaux. Si les dragons ; représentant le plus gros pourcentage d'utilisation d'effets ; ne sont pas si repoussants que ça, il faut avouer qu'ils sont plutôt moches et mal animés. Pour le reste des effets, majoritairement pour les sortilèges de Morgane ou de Merlin, c'est également très limite, de même que pour les victimes des dragons, avec le célèbre emploi du numérique pour le sang... Un petit mot ici sur les lieux : outre le fait d'employer le même décor de château que dans les nombreux films médiévaux de Mark Atkins - ce qui à la longue peut devenir très chiant - les autres décors, notamment Camelot, ne font pas assez Moyen-Age et surtout, sont horriblement vides. Il doit y avoir, approximativement quinze figurants pour une place forte immense. Autant dire que la différence est notable. Mention spéciale au village forestier. Là encore, il ne fait pas très Moyen-Age mais il est fort sympathique.

Les combats sont mous dans l'ensemble même si l'on peut apercevoir les combats de premiers plans plus dynamiques.

Pour les paysages, on arrive à quelque chose d'agréable et de beau.

Pour les musiques. Je ne sais même pas si il y en avait.

Dragons of Camelot n'est pas un film méchant mais il est très maladroit en plusieurs points. Mais dans l'ensemble, cette production échoue lamentablement dans sa volonté de divertissement : les décors ne sont pas assez authentiques, les acteurs sont vraiment limites tout comme leurs personnages, les effets spéciaux sont mauvais... Une nouvelle production plus que moyenne qui entre dans la grande bibliothèque des mauvais film de Fantasy. Mais n'oubliez pas : la Fantasy nous appartient !

streaming film complet