Download in HD

God of War : Raising Kratos

Documentaire de Brandon Akiaten 1 h 54 min 10 mai 2019

Avec Cory Barlog, Danielle Bisutti, Christopher Judge

Raising Kratos dévoile les efforts déployés pour réinventer God of War et comment Santa Monica Studio a pris un risque énorme en modifiant fondamentalement sa franchise bien-aimée.

Un an après la sortie du dernier God of war, Sony a mis en ligne, gratuitement, un documentaire de près de 2h sur la conception du jeu. Bien que cet opus soit celui que j’ai le moins aimé dans la saga (pour laquelle j’ai pourtant beaucoup d’affection), j’étais curieux d’en savoir plus sur son développement. Déjà rien que pour en savoir plus sur la création de son univers riche visuellement, et pour avoir une meilleure idée de comment se fabrique un jeu d’une telle ampleur.

Au final, le documentaire brasse beaucoup de vent. Je m’y attendais un peu, de la part d’un film créé en interne, par Sony et le studio Santa Monica, mais le docu est très convenu, et évite d’en dire trop sur les sujets qui fâchent : on évoque l’autre jeu, annulé, qui était en préparation avant God of war, Internal 7, et le fait que des employés aient été virés… mais on ne nous en donne jamais les raisons. Mais il en est de même pour tout le reste : tout n’est qu’effleuré, jamais exploré en profondeur. On nous répète plusieurs fois que l’idée de base de ce nouveau jeu était de présenter un changement chez Kratos, maintenant qu’il est père, mais on ne nous parle pas du choix de la mythologie nordique comme nouveau contexte, on n’évoque pas les différentes étapes du scénario, pourquoi des concepts dont on a des aperçus ont été abandonnés par la suite, … Le film s’étend beaucoup trop sur des éléments peu importants, comme les acteurs qui déconnent sur le plateau, ou des dirigeants du studio qui tiennent des discours de motivation dont on ne capte que de très petits bouts et qui sont donc complètement vides de sens pour le spectateur (on croirait presque voir une vidéo corporate), mais on ne rentre pas dans le détail de la conception des designs, des combats, des armes, des personnages, etc. Au mieux, on voit de courts passages en salle de réunion où ils évoquent des problèmes, sans qu’on sache clairement de quoi ils parlent ; on n’a jamais une idée claire du processus créatif. A un moment il y a une femme qui dit en gros "J’ai appris que j’étais la première coordinatrice de combats de ce studio, mais c’est pas effrayant, c’est cool", et c’est tout ce qu’elle dit de son boulot ! T’as même pas un moment où elle montre ce qu’elle fait concrètement.

En plus de ça, la moitié des plans du film sont flous, même quand il s’agit simplement de filmer un écran d’ordinateur ou une image fixe. C’est incroyable. Sony n’a pas pu embaucher des cadreurs qui savent faire la mise au point ? Et pourquoi ne pas avoir simplement re-filmé les plans d’illus dans le studio, ou d’articles de presse filmés à même un écran d’ordi ? Déjà que je ne comprends pas pourquoi avoir filmé des vidéos et des images sur des écrans, alors que certaines sont la propriété du studio… C’est désagréable et vite usant à regarder. Mais j’ai décroché du film vers la moitié, quand ça passe 10mn à faire attendre la révélation du jeu à l’E3, jouant sur un faux suspense où Cory Barlog répète plusieurs fois qu’il n’a aucune idée de comment va réagir le public… on avait compris la première fois qu’il l’avait dit, mais surtout on sait déjà quelle a été la réception du jeu, donc ça n’a aucun intérêt de nous faire attendre. Mais j’ai vraiment lâché l’affaire quand ça fait durer un autre moment sans intérêt, cette fois en montrant un tas de youtubers réagir à la vidéo de l’E3. Déjà que je ne supporte pas ces vidéos complètement dépourvues d’intérêt où des mecs se filment surjouer leur enthousiasme en hurlant.

J’ai parcouru le reste du docu, et évidemment il y a quelques moments un peu intéressants, dans les témoignages de l’équipe, mais le film passe beaucoup trop à côté de son sujet. C’est sympa de mettre gratuitement un docu en ligne, mais il aurait fallu en faire un bon.

streaming film complet