Download in HD

L'Ultime Sacrifice

Film de Todd Robinson Drame et guerre 1 h 56 min 2020

Avec Sebastian Stan, Alison Sudol, Asher Miles Fallica

L'Ultime Sacrifice raconte l'histoire vraie du héros de guerre William H. Pitsenbarger (Jeremy Irvine), surnommé PJ, un sauveteur en hélicoptère de l'armée américaine qui a sauvé plus de soixante hommes à lui seul pendant la guerre du Vietnam. Lors d'une mission, le 11 avril 1966, on lui propose...

Ce film qui prend la guerre du Vietnam pour toile de fond mais n’est pas vraiment un film de guerre, hormis lors de ses flashbacks, échappe fort heureusement à un défaut doublé d’une hantise que l’on pouvait craindre à la vue du genre, du résumé et de l’affiche : aucun patriotisme de mauvais loi ou de velléités belliqueuses ici. Ouf ! Non « L’ultime sacrifice », se veut davantage un drame mâtiné d’une enquête qui met en valeur de belles valeurs telles que l’honneur, le courage et le sens du sacrifice. Des valeurs exemplaires et qui se font rares à notre époque et développées ici de manière fine et exemplaire. Cela montre aussi la difficulté d’être soldat et que, peu importe la cause ou les raisons d’une guerre, la reconnaissance de ce choix et des actes de bravoure qui vont avec n’est pas toujours présente. Et on voit également bien l’importance que cette vocation ou ce choix peut avoir sur la vie d’après, notamment avec les nombreux cas de chocs post-traumatiques qui y sont associés.

Donc oui, « L’ultime sacrifice », s’il n’est pas extraordinaire, est tout à fait appréciable et il est incompréhensible qu’il n’ait bénéficié que d’une sortie technique aux Etats-Unis et d’aucune sortie chez nous. Notamment lorsqu’on voit le solide casting à la barre mené par notre Soldat de l’hiver du Marvel Cinematic Universe, Sebastian Stan, excellent dans ce rôle dramatique et sérieux. Quant à a palanquée de seconds rôles pour incarner ces vétérans, elle impressionne. De William Hurt à Ed Harris en passant par Samuel L. Jackson et le regretté Peter Fonda dans son dernier rôle, ils sont irréprochables et en imposent. En revanche, la réalisation du méconnu Todd Robinson est bien trop classique voire un peu dépassée. Le film semble parfois sortir de la décennie passée, voire de la précédente. Mais le plus gros défaut de cette œuvre est son schéma narratif répétitif où le montage alterne scènes du présent avec d’autres montrant cette fameuse bataille au Vietnam. Une bataille qui aurait dû être montrée en une seule fois voire deux maximum. Ici c’est redondant et inutile, on l’impression que la scène se joue en boucle alors qu’on en a bien compris le sens.

Mais hormis cela, « L’ultime sacrifice » se suit avec plaisir et bénéficie d’un sujet en or et de la caution histoire vraie. Il évite tout manichéisme de mauvais aloi et s’avère intéressant sur le fonctionnement des décorations militaires outre-Atlantique. Quant à la scène finale, difficile de retenir ses larmes sans pour autant qu’elle soit trop excessive et poussive dans le larmoyant. L’émotion qui nous traverse est sincère, jamais prise en otage. Durant dix minutes, on salue le courage de ces hommes et la satisfaction d’un père (magnifique Christopher Plummer) et d’une mère de voir leur fils honoré à sa juste valeur. Un beau film à l’ancienne qui fera passer un bon moment et qui met moralement en avant et avec sincérité de belles choses.

Plus de critiques cinéma sur ma page Facebook Ciné Ma Passion.

streaming film complet