Download in HD

Jusqu’au déclin

Film de Patrice Laliberté Thriller 1 h 33 min 27 mars 2020

Avec Marc Beaupré, Réal Bossé, Marilyn Castonguay

Un accident dans un camp d’entraînement isolé divisé violemment un groupe de survivalistes convaincus, qui doivent soudainement vraiment lutter pour leur vie.

Franchement je n'attendais pas grand chose de ce film, mais je suis tout de même assez conquis par la proposition de survival québécois que nous offre Patrice Laliberté. J'aime bien l'idée de placer l'action dans un camp de survivalistes dominé par un mec dur, âpre, qui sait ce qu'il veut. Le genre de gars qui n'est pas là pour rigoler. On se doute immédiatement qu'il va vriller et qu'il faudra que les héros l'affrontent (sinon ce n'est pas marrant).

Je regrette juste que les autres personnages n'aient pas droit à autant d'exposition, ce qui fait qu'on sait bien vite qui va y passer dans les premiers.

Malgré ce reproche que l'on peut faire au niveau de l'écriture du personnage, le film est plutôt bien écrit. Disons qu'on a un bon tiers du film qui sert à faire de l'exposition, et même si je pense qu'on aurait peut-être pu couper l'ouverture du film, je dois dire que le film fait ça bien. Comme je l'ai dit, Alain, le maître des lieux se montre imposant, ferme et à fond dans son délire, mais on sent malgré tout une certaine bonne ambiance dans le groupe. On se demande donc quel sera l'élément déclencheur du petit jeu de massacre qui va s'en suivre.

Et c'est là que l'on regrette que les personnages n'aient pas été plus développés, ça aurait pu permettre de comprendre les réactions de chacun. Parce qu'il y en a un, on ne va pas se le cacher, qui a juste l'air taré à suivre Alain coûte que coûte sans trop que l'on sache pourquoi.

Mais sinon j'ai trouvé ça, toutes proportions gardées, réaliste. Je veux dire qu'on part d'un bête accident qui était couru d'avance, accident qui entraîne des dissensions dans le groupe sur la manière de le gérer et ça dégénère. Et là où en général je trouve tout "assez gros" dans des survivals, on sent les grosses ficelles du scénario à l’œuvre, ici ça m'a semblé plus terre à terre. Terre à terre, mais qui n'oublie pas d'être un peu gore pour donner une certaine radicalité, ce qui permet de faire en sorte de sentir la menace qui pèse sur les personnages, ça ne rigole pas.

En plus vu que le film est assez court, qu'on a passé un petit tiers du film à nous montrer le terrain de jeu, c'est un réel plaisir à voir les deux tiers restants les personnages se rouler dans la neige et jouer au loup sur ce même terrain de jeu. Les règles ont été posées, maintenant on s'amuse avec. Il n'y a jamais rien qui sort de nulle part dans le film, rien qui semble totalement impossible... ou improbable... ce qui aide à l'immersion du spectateur...

Après, le film ne va rien révolutionner dans le genre, mais c'est juste un film bien fait, qui ne sombre jamais le ridicule, dans une fausse subversion, ou dans un discours dont on se contrefous. Laliberté fait le travail, c'est court, haletant, les paysages sont beaux... Je n'en espérais pas tant.

streaming film complet