Download in HD

The Plot Against America

Série de David Simon et Ed Burns Drame et mini-série 1 saison (terminée) HBO 59 min 16 mars 2020

Lorsque le célèbre aviateur Charles Lindbergh battit le président Roosevelt aux élections présidentielles de 1940, la peur s'empara des Juifs américains. Non seulement, dans son discours radiophonique à la nation, Lindbergh avait-il reproché aux Juifs de pousser l'Amérique à entreprendre une guerre inutile avec l'Allemagne nazie, mais, en devenant trente-troisième président des États-Unis, il s'empressa de signer un pacte de non-agression avec Hitler. Alors, la terreur pénétra dans les foyers.

Que seraient devenus les Etats Unis si ils avaient, eux aussi, basculé dans la collaboration et dans l'antisémitisme d'état en 1940 ? C'est ce à quoi tente de répondre David Simon dans ce complot contre l'Amérique, adaptation d'un roman d'un Philip Roth.

La mini-série suit la famille Levin, des juifs du New Jersey qui assistent à la lente mais inéluctable marche vers le pouvoir de Charles Lindbergh, candidat antisémite à l'élection présidentielle. Les Levin sont l'exemple typique de ces familles working class du New Jersey qui veulent leur part de rêve américain. Lindbergh est lui la tête d'affiche, le héros de ce mythe individualiste. Premier aviateur à avoir survolé l'Atlantique, ces exploits lui confère une aura d'intouchable, qui l’entraîne jusqu'à la maison blanche. Les Levin voient la haine, le mépris, et les menaces monter crescendo au fil de la campagne, puis lors de l'accession au pouvoir de Lindbergh.

Outre les querelles familiales, l'un des aspects les plus intéressants de la série est de donner une place significative aux deux enfants de la famille. Sandy, en pleine adolescence, s'oppose à son père et suit sa tante dans la complicité avec l'ennemi. Le plus jeune, Philip, ne peut que contempler le destin de sa famille basculer. Incapable de comprendre les enjeux de ce qu'il se passe, et spectateur de la perte de maîtrise de tous les adultes qui l'entoure. La rhétorique fasciste et l'ambiance délétère qui en découle sont un clin d'oeil plus qu'appuyé à l'actualité outre atlantique, mais jamais la série ne devient autre chose qu'une fiction efficace sur les dangers de l’extrémisme et de la haine entre communautés.

David Simon continue avec brio son autopsie du rêve américain entamé il y a 20 ans avec The Corner puis The Wire. Si il semble difficilement concevable qu'il atteigne un jour le niveau de cette dernière, ces séries raconte toujours mieux l'Amérique que la plupart des écrivains, journalistes et universitaires en activité.

streaming film complet