Download in HD

Naruto

Anime de Hayato Date et Masashi Kishimoto Action, animation, thriller 9 saisons (terminée) TV Tokyo 25 min 3 octobre 2002

Il y a douze ans de cela, un terrible démon-renard dévastait le village de Konoha. Vaincu par les ninjas, l'esprit du démon fut scellé dans le corps d'un bébé : Naruto, qui a pour ambition de devenir un "Maître Hokage" afin d'être reconnu par ses pairs.

J'aime bien Naruto, malgré sa réputation ultra kikoo, ses clichés et son allure très pop-corn, on se laisse tranquillement mener par une histoire ni trop chiante, ni trop bidon, et il faut avouer que certains (seulement certains) combats sont plutôt cools, même si c'est souvent tiré par les cheveux à coup de "J'ai plus de Chakra, j'ai 39 fractures, j'ai perdu la moitié de mon sang, wéménon je suis un perso principal donc je crie très fort et je gagne." à la DBZ. Et les musiques sont sympas.

Ce qui plombe la note, c'est la manière dont l'animé est bourré de techniques de branleur pour faire du remplissage et gagner du temps pour pondre des épisodes de 20 minutes avec proprement rien du tout, voici pour vous le rouleau des Techniques Interdites de la Flemme de l'Ombre :

1. Flashback no jutsu : Que ça soit dans une scène de dialogue, quand un personnage réfléchit au sens de sa vie, ou même en plein milieu d'un combat, il y a toujours 2 bonnes minutes à gagner en réutilisant des images et animations qu'on a déjà sous la main histoire de faire moins de boulot, allez hop, un flashback d'un épisode lointain, un flashback qu'on a déjà vu 30 fois dans la série, ou même un flashback de l'épisode précédent. Effet garanti avec du noir et blanc, une inversion de couleur, ou mieux, un gros plan de visage dramatique à côté.

2. Image fixe no jutsu Vous avez la flemme d'animer votre personnage ? Pas de problème ! Dessinez lui une pose au regard déterminé et n'animez rien du tout, ça occupera bien le spectateur pendant 30 secondes. Pour un résultat encore plus réussi, essayez le nouvel effet de fish-eye, ou une translation du décor. Protip : Cette technique peut-être combinée avec le Flashback no jutsu pour renforcer son dramatisme.

3. Gros plan no jutsu Pourquoi dessiner votre personnage en intégralité quand vous pouvez vous contenter de son simple visage, voire encore moins, en zoomant abondamment sur lui, vous donnerez alors un côté beaucoup plus épique à ses sourcils froncés et à sa détermination. Protip : Combinez cette technique aux deux précédentes pour remplir encore plus de minutes en ne produisant aucun contenu !

4. Kage bunshin no jutsu Que c'est pratique de pouvoir copier-coller le dessin du personnage !

5. Début d'épisode no jutsu Du mal à trouver l'inspiration pour votre début d'épisode ? Facile, il suffit de coller la fin de l'épisode précédent pour remplir au moins 3 minutes et faire monter le suspens auprès d'un spectateur toujours aussi impatient de voir l'histoire avancer depuis 5 épisodes. N'hésitez pas à introduire quelques variantes dans votre copier-coller pour faire genre il y a du boulot derrière.

6. Boucle no jutsu Besoin d'une ambiance sonore ? Vos musiciens sont en grève ? C'est pas grave, vous avez déjà de la bonne musique que vous pouvez rejouer, mais faites attention à ne pas lasser le spectateur en variant un peu les thèmes de manière à ne pas entendre la même chose plus de 10 fois par épisode. Repasser une portion la même musique quand celle-ci allait toucher à sa fin permet aussi une extension musicale à peu de frais !

7. Synchro no jutsu Il est inutile d'essayer de synchroniser l'image au son quand cela risque de devenir complexe, contentez-vous de jouer des bruitages quand quelques chose est tranché ou explosé, ça fera l'affaire. N'hésitez pas à cacher la bouche de votre personnage avec un vêtement ou obstacle pour ne pas avoir à l'animer pendant les dialogues, ou utilisez la technique du gros plan.

8. Obstacle no jutsu Un combat entre deux personnages peut rapidement s'avérer fastidieux à dessiner et animer. Pire, cela demande de synchroniser le son et l'image. Pas de panique ! Placez un élément de décor ou un personnage fixe devant l'action pour donner l'impression d'un combat épique sans avoir à le dessiner ! Ajoutez une translation et quelques projectiles pour renforcer la tension et donner l'impression qu'il se passe réellement quelques chose là-derrière.

9. Pause dialogue no jutsu Il est important d'éviter d'user trop rapidement votre réserve de contenu, et il est donc conseillé d'interrompre chaque action majeure d'un combat avec un dialogue expliquant en détail ce qui vient de se passer, passant en revue chaque technique et action, de préférence avec un flashback, un gros plan, ou encore avec un petit schéma rapide si vous vous sentez motivé !

10. Filler no jutsu Vous avez pris de l'avance sur le manga ? Inventez des personnages inintéressants et inutiles, une intrigue sans conséquence sur le scénario, et faites des blagues, tout le monde aime les blagues. Peaufinez le tout avec toutes les techniques précédentes pour du non-contenu de qualité !

Au final, on a droit à un animé terriblement lent qui met des dizaines d'épisodes à avancer pour la simple et bonne raison que les 20 minutes sont bourrées de toutes ces techniques pour faire toujours plus d'épisodes avec toujours moins de contenu, histoire de gagner plus en dépensant moins.

Dommage puisque Naruto avait tout pour faire un animé de fou, on nous a prouvé plus d'une fois que la team derrière tout ça était capable d'animer les combats vraiment classes, de pondre des musiques prenantes quoique peu profondes, et les doubleurs tiennent la route. L'histoire pop-cornesque et les personnages attachants quoiqu'un peu clichés donnent envie de connaître la suite, même si ça signifie des heures de non-contenu à se taper. Malgré tout, on prend plaisir à regarder quand il se passe enfin quelque chose, et le reste du temps on peut faire autre chose à côté en attendant que ça avance sans risquer de rater des éléments trop importants.

Un animé pop-corn pas trop mal, malgré la flemmardise atomique dont il est composé, il est sauvé par ce qu'il garde du manga et quelques rares scènes carrément classes.

streaming film complet