Download in HD

Dragon Ball

Anime de Daisuke Nishio et Minoru Okazaki Animation, action, fantastique 7 saisons (terminée) Fuji TV 25 min 26 février 1986

Son Gokū, petit garçon exceptionnellement doué pour les arts martiaux, part avec Bulma à la recherche des sept boules de cristal.

Si je peux éventuellement laisser planer une ambiguïté sur le manga et ses deux parties, je suis intraitable sur l'anime. Alors que DBZ a très mal vieillit et est impossible à regarder de bout en bout (je ne lui donnerai même pas 6 aujourd'hui), Dragon ball est encore très agréable... Peut-être pas en mode run devant son ordi (ya 153ep)... mais 2 épisodes chaque aprèm en rentrant de l'école, même en 2014 c'est encore faisable. (je sais, l'ai fait vers 2008/2009)

Après oui, l'animation est un peu datée et il y a bien sûr des fillers... Mais il y a quand même quelques points positifs pour faire passer une bonne expérience. Même pour un mec qui a déjà lu le manga.

1)C'est de l'aventure et de l'humour. Et donc c'est tout de même plus supportable de regarder les paysages défiler sous le nuage d'un gamin ou de rire sous de l'humour bon enfant pendant 20 minutes, que regarder deux visages carrés se fixer. Car oui Dragon ball est vieux et n'est pas un modèle de vitesse, mais ces deux petites minutes vous seront sans doute plus agréables que les "Tu seras mort dans 2 minutes" de Freezer : https://www.youtube.com/watch?v=Ozoo0ZfD2fA

2)Quand ya du fight, ya du fight. On a déjà un avant goût de DBZ dans le sens où les spectateurs parlent beaucoup trop au lieu de nous laisser admirer, et que le combat est souvent coupé à cause d'eux... Mais le ratio est quand même bien plus faible. Et puis surtout C'EST FLUIDE BORDEL... Sans doute à cause de la "faible puissance" des personnages à l'époque... Mais il est clair que les animateurs se faisaient beaucoup plus plaisir à animer des prises d'art martiaux que deux bodybuilders blonds se fracasser à l'aide de boules de feu comme deux figurines dans les mains de ton cousin dylan.

La meilleure façon de s'en rendre compte, c'est de regarder : http://youtu.be/sJflFBgy30o?t=2m23s (Non, non j'ai pas pris un des meilleurs Jean végéta, sinon j'aurais mis Yamcha vs Tenshin :p)

D'ailleurs en général, le design est très propre. Considérant qu'il ya 153 épisodes et qu'on est chez Toei. C'est cool.

3) Les fillers SERVENT A QUELQUE CHOSE. L'un des plus gros avantages du manga Dragon ball. C'est qu'il va vite en besogne. En 16 tomes... voir 42 pour toute la série, on a fait plus de chemin que pas mal de shonen. Malheureusement ya un revers à la médaille. Le monde est à peine développé et Son goku a l'air d'une puce qui court partout sans se soucier de ses "amis". A contrario de DBZ qui nous sort des arcs tirés du chapeau (Garlic junior) Dragon ball exploite les trous du manga.

Tu te demandes ce qu'à foutu Son goku durant ses trois ans de voyage avant le 22eme tournoi ? Comment les autres se sont entrainés ? On te les montre. T'as envie de voir le village de Nam ? Tu trouves que Oolong, plume et Yamcha ne servent plus à rien après le premier arc ? T'inquiète, on va mettre des fillers très marrants où ils sont à l'honneur. T'as trouvé que l'armée du ruban rouge faisait tiep avec ses 4 soldats ? Que ça manquait de tension apocalyptique contre Piccolo ? Alors on va améliorer le truc !

Loin d'être anachroniques, les fillers rendent le monde plus vivants... La mythologie orientale est souvent mise à l'honneur comme dans les deux premiers tomes du manga... et l'univers devient tout simplement plus humain. Les tournois par exemple, au lieu de se dérouler en une seule pauvre journée, s'étale maintenant sur 3 jours... On voit les persos aller au restau, faire de l'intimidation face à leurs adversaires du lendemain. C'est ce que j'appelle du bon filler. Ca ralentit peut-être, mais ça donne de la valeur ajoutée.

Après bien sûr, il y a plein d'autres points qui marquent... Comme la musique qui est tout simplement magnifique (mais bon, ça les deux séries peuvent s'en vanter) ou le doublage. Je n'ai vu la série qu'en VF je précise... et je pense pouvoir dire que c'est le meilleur doublage shonen du club do. Oui, je sais qu'il y a quelques censures et des dialogues zarbi parfois... mais contrairement à d'autre (et considérant l'époque) c'est niquel. Je ne sais pas pour les autres doubleurs (ya toujours des voix ridicules et/ou qui changent) mais Brigitte lecordier y prenait du plaisir, et ça se sent. La voix de sangoku est PARFAITE, si si il suffit de l'écouter... et même si elle y bitait que dalle en BD/mangas/dessin animé, elle était assez impliquée dans son boulot pour fredonner le thème principal japonais à quelques reprises en total impro (tatata, tata ! ). Sans nostalgie aucune, je pense que c'est l'une des meilleures doubleuses de mangas en VF.

Donc oui, ya des voix pourries, et si certains ne mettaient aucune implication, les principaux acteurs (goku, yamcha, bulma, krilin voir Tortue géniale) sont sauf, et c'est bien l'important.

PS : Je ne me permettrait pas de comparer les deux opening originaux de DB/DBZ qui sont du même niveau (et excellent)... Mais le générique français de DB roule sur les pauvres "zèdeu zèdeu zèdeu" de DBZ https://www.youtube.com/watch?v=ByEJSOpqFWQ

Bref. En cas de nostalgie, Dragon ball est une valeur sûre. Même pour vos petits frères/neveux.

streaming film complet