Download in HD

The One

Série de Howard Overman Drame et science-fiction 1 saison (en cours) Netflix 43 min 12 mars 2021

Dans un futur proche, un simple test ADN peut vous trouver la personne idéale, celle avec qui vous êtes prédisposé de tomber follement amoureux. Et si un seul cheveu était tout ce qui vous fallait pour trouver l'amour ? L'idée est simple mais les implications le sont beaucoup moins...

Après Osmosis, bel échec en 2017, l'épisode "Save me a dance" dans Blackmirror et certainement bien d'autres encore, The One s'attaque au sujet de la fameuse "âme soeur" et la possibilité de la trouver grâce aux avancées de la science et de la technologie.

En l'occurrence, il s'agit d'une application appelée "The One", qui permettrait, à coup sûr, de trouver la personne parfaite pour vous. Trouvant la thématique intéressante, je me lance avec bon espoir dans cette nouvelle série. Malheureusement, ça tombe à côté. Le pitch est prometteur, mais l'intrigue est plaquée à côté de la thématique centrale, ce qui donne un double fil conducteur mal arrangé.

On pouvait s'y attendre : "Rien ne semble pouvoir arrêter Rebecca Webb et son service de rencontres basé sur l'ADN au succès commercial fulgurant. Mais un corps est retrouvé dans la Tamise...", voilà la présentation de la série par Netflix. Deux intrigues parallèles avec un "mais" qui tente vainement de les connecter entre elles. Enfin, pourquoi pas. Seulement...

Premier gros souci : l'efficacité de l'application n'est jamais remise en question. Donc tous les questionnements autour de sujets philosophiques compliqués en rapport avec une quête de l'absolu, l'imperfection de l'être humain, son inconstance, son éternelle insatisfaction, l'existence ou non d'une âme soeur, sont entièrement évincés, pas même effleurés. L'amour parfait est réduit à une donnée scientifique, la production d'un type de phéromones. Ce serait pratique, mais c'est complètement irréaliste, même dans le registre de la science-fiction. Le résultat, c'est que tout sonne faux. Deux personnes "matchées", lorsqu'elles se rencontrent, sont comme envoûtées et tombent instantanément amoureuses. C'est mignon, mais où est l'intrigue ?

Deuxième gros souci : l'intrigue. Elle n'est pas très vraisemblable et semble clairement ajoutée pour créer une touche thriller. Ou alors c'est la thématique de l'application qui est ajoutée ? Parce qu'on aurait pu parler d'un nouveau modèle d'aspirateur, l'intrigue aurait été très similaire. Des mensonges, un vol, un meurtre

pour empêcher telle personne de révéler un secret. Et quel secret ? Que l'application ne marche pas ? Qu'il y a une sorte de complot ? Que les créateurs sont malfaisants ? Oh que non ! Le secret, c'est : pour faire nos recherches, on a volé des données confidentielles sur l'ordinateur de notre pote.

.

Troisième gros souci : les personnages. Il découle probablement de ce manque de profondeur scénaristique, mais malheureusement on ne s'attache absolument pas à eux. La réalisation est très froide, le jeu des acteurs très plat. Pas d'effusion, d'accès de rage, de rire. On dirait presque des robots. Les seuls qui sortent un peu du lot sont : le colocataire, le couple Mark & Hannah. Ils sont humains, quoi.

Et bien sûr, pour conclure, on peut déduire de ces 8 épisodes le fameux adage : l'amour ne suffit pas. L'amour humain, pourquoi pas, tel qu'on le connaît toi et moi, ok. Mais là : il existe dans l'univers une personne absolument parfaite pour toi, mais ATTENTION, il est possible que cette personne ait un accident, meure, ou simplement qu'elle ne veuille pas déménager avec toi ou qu'elle préfère sa carrière. Tout à fait. Pas absurde du tout.

Des petits débuts de réflexions, peut-être, quelques idées, mais sinon, pas grand chose à retenir de cette série qui m'a bien déçue.

streaming film complet