Download in HD

86 : Eighty-Six

Anime de Toshimasa Ishii Action, guerre, drame 1 saison (en cours) Tokyo MX 25 min 10 avril 2021 (France)

La République de San Magnolia est un vaste territoire constitué de 85 districts. Constamment attaqué par un Empire voisin et ses mystérieuses armes baptisées "Legion", la République a décidé de contre-attaquer et est finalement parvenue à repousser la menace grâce au développement d'armes similaires. C'est du moins ainsi que sont officiellement présentées les choses.
Officiellement, le 86è district n'existe pas. Pourtant, c'est grâce aux combattants qui s'y trouvent, parmi lesquels Shin et Lena, que la République a retrouvé un semblant de paix.

Voilà typiquement le genre d'expérience que j'affectionne. En l'occurrence tout laissait présager une histoire banale et oubliable et pourtant dès le premier épisode l'auteur te fait comprendre qu'on est pas là pour rigoler. Car c'est la guerre bon sang !

L'histoire nous raconte la guerre opposant la République de San Magnolia face à la "Légion", une armée robotique originaire d'un Empire voisin. Pour se défendre la République utilise des drones pour repousser les assauts incessants de la Légion. Si officiellement ces drones sont sans pilotes officieusement, tous les jours, des habitants du district 86 meurent en pilotant les drones de la République face à la Légion (la République n'étant pas parvenu à développer une IA assez efficace). Nous suivons donc l'histoire d'une commandante de la République et d'un 86 pilote d'élite alors qu'ils tentent d'évoluer dans un monde qui va les transformer à jamais.

Je ferai un parallèle tout au long de cette critique avec une œuvre en apparence similaire : "Our last crusade or the rise of a new world" (il faut croire que plus le nom de l'œuvre est long et plus ça sent mauvais...). Ces deux œuvres nous présentent un monde en guerre où nous suivons 2 héros que tout oppose (autant sur le caractère que la faction qu'ils servent) qui finiront bien évidement par tomber amoureux. Mais alors pourquoi "86" marche là ou "Our last crusade or the rise of a new world" se vautre lamentablement ? 2 raisons selon moi :

La guerre est montrée sans concession.

Dans "Our last crusade or the rise of a new world" l'histoire passe son temps à nous rappeler que la guerre fait rage... sans jamais nous la montrer ce qui rend la chose à la fois comique et très énervante. Dans "86" la guerre on la voit et on la prend en pleine face. Les 86 tombent comme des mouches et le spectateur ne peut que constater impuissant les évènements qui se déroule sous ses yeux. A chaque fois qu'on croit que la situation va s'améliorer et que les héros vont remonter la pente ce n'est que pour mieux dégringoler quelques minutes plus tard. Cette histoire est un vrai mythe de Sisyphe.

L'horreur de la guerre est aussi matérialisé par les "hurlements de la Légion" qui sont en fait toutes les victimes tuées par les machines et intégrées au réseau qui ne cherchent plus que vengeance et destruction contre ce monde qui les a abandonné. Je trouve cette idée vraiment brillante !

Mais au delà des morts on en voit les conséquences. Notamment la haine et le mépris voué aux 86 par les habitants de la République sans aucune raison (l'auteur a avoué s'être directement inspiré de l'histoire européenne de la Seconde Guerre Mondiale et ça se voit, les 86 pouvant largement être assimilés aux Juifs, homosexuels, Tsiganes et autres malheureux discriminés seulement pour avoir eu la malchance de naître et dont beaucoup finiront dans des camps de la mort).

Les perso évoluent

Tout comme "Our last crusade or the rise of a new world" les 2 perso représentent des archétypes similaires : la fille bleue et le mec bad-ass sombre. Mais là ou dans le 1er les 2 perso n'évolueront pas et passeront leur temps à se croiser grâce à "d'extraordinaires" coïncidences, dans "86" les 2 perso principaux ne se rencontreront pas (ils se feront que se parler via radio) et ils verront leurs certitudes et leurs convictions voler en éclats, surtout l'héroïne fleur bleue, bien trop innocente pour le monde dans lequel elle vit. C'est ainsi que la personnalité des 2 perso va détendre sur l'autre. Alors que le pilote ténébreux laissera paraître ses failles (car on devine bien qu'il porte un masque depuis le début), l'héroïne elle deviendra de plus en plus sombre et, obsédée par la survie de son groupe de 86, en viendra à utiliser des méthodes ignobles.

Le chantage fait à sa meilleur amie dans l'épisode 10 par exemple.

Donc voilà un bien chouette animé qui se paie le luxe d'avoir une musique de qualité (Hiroyuki Sawano fait toujours du bon taff) et une animation qui tient la route surtout dans les combats (A-1 Pictures oblige). Seul l'opening me parait raté car il semble hors de propos. La 1ère partie de la saison 1 vient de se terminer et la 2nde ne devrait pas tarder à être diffusée. J'ai hâte !

streaming film complet