Download in HD

La Symphonie des héros

Film de Ralph Nelson Guerre 1 h 47 min 13 mars 1968

Un célèbre chef d'orchestre est capturé par les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale. Il se retrouve contraint de diriger un concert pour un général nazi.

"La symphonie des héros", est un film de Ralph Nelson, le cinéaste américain qui avait mis sur pellicule l’excellent drame "Requiem pour un champion" avec Anthony Queen et Mickey Rooney, en 1962, et plus tard…En 1970, l’excellent "Soldat Bleu", avec Candice Bergen, Peter Straus et Donald Pleasence.

Ces trois films ont quelque chose en commun, puisqu’ils sont à la fois des films de genre, mais surtout des drames emprunts à la réflexion. Le film "Requiem pour un champion" est un film sur le sport (la boxe), qui révèle la déchéance d’un boxeur après avoir quasiment atteint la gloire. « Soldat Bleu » est un western, qui se révèle être une œuvre militante contre le racisme envers les Indiens. Et enfin, "La symphonie des héros ", sortie lui, en 1968… Est un film de guerre hors du commun, puisqu’il traite des rapports entre artistes et soldats ennemis en tant de guerres.

Qui se souvient de ce film porté par Charlton Heston : "La Symphonie des Héros" ? J’ai bien peur, et ce, surtout après avoir interrogé des proches cinéphiles et plus âgés que moi, que ce film est été oublier. Alors je vais vous dire une chose, simple, clair et nette, ruez-vous dessus ! Non seulement, c’est un film passionnant, palpitant et donc surprenant, mais c’est aussi une œuvre magistralement restaurée, la photographie est de qualité, les décors sont admirables et le casting 5 étoiles séduisant et international, s’y trouve très performant ! Charlton Heston ("Ben Hur", "La Planète des Singes"), Maximillian Schell ("Croix de Fer", "Un Pont Trop Loin"),Katryn Hays ("Star Trek", "Bonanza"), Leslie Nielsen ("Planète Interdite", "Y-a-t-il un Flic pour sauver la Reine ?") et Anton Diffring ("Quand les Aigles Attaquent"), nous proposent un film dramatique aux multiples rebondissements. Ils y incarnent, des personnages quasiment antipathiques, qu’ils soient dans un camp comme dans l’autre. Toutefois, le sujet est porteur d’intérêts, l’objectif de vie et de liberté en est un des éléments essentiels, qui tient aisément le spectateur en haleine.

Aujourd’hui encore, le film peut surprendre pour son panache des genres, toutefois, il n’en demeure pas moins remarquable. C’est une œuvre hors du commun, qui nous embarque au sein d’un orchestre symphonique prisonnier de l’armée nazie. Cette formation d'artistes déploie un registre musical composé des plus grands Maestro: de Beethoven à Wagner, et ces airs, se superposent à merveille à la mise en scène d’un génie, lui aussi quasiment oublier (Ralph Nelson), et pourtant !

Je vous recommande vivement la découverte de ce bijou perdu, un duel d’orgueilleux palpitant.

streaming film complet