Download in HD

Promenade avec l'amour et la mort

Film de John Huston Drame 1 h 30 min 5 octobre 1969

La fuite vers la liberté d'un jeune couple d'amoureux à travers des paysages dévastés par la guerre de Cent Ans. Film lyrique et rigoureux délaissant les hauts faits d'armes de la guerre pour se pencher avec réalisme sur l'atmosphère de l'époque et la vie des paysans malmenés.

Promenade avec l'amour et la mort de John Huston, ce titre sublime cache l'un des plus beau film de ce grand réalisateur: Héron de foix un étudiant épris de liberté se lance dans un voyage pour rejoindre la mer dans une France déchiré par la guerre de cent ans et en proie au chaos et au révolte paysanne. Le film est remarquable tout d'abord par sa recherche d'une véritable authenticité dans la reconstitution historique loin du kitsch de la plupart des productions médiéval hollywoodienne et tout en revendiquant un point de vue hautement personnel sur la période, Huston veut être le plus réaliste possible et évite de tomber dans le cliché de l’ère de ténèbres et d'ignorance, bien que le film ait son lot d'atrocité il a aussi ses moments de grâce et d'émerveillement. L'inexpérience des deux acteurs principaux Assaf Dayan et Angelica Huston donne a leur personnage une naïveté touchante et leur histoire d'amour, filmé avec douceur et sensibilité, si elle n'a pas la fougue des grandes passions romantique possède une sincérité rare au cinema. Huston base son film sur le contraste entre les moments de complicité et d'amour entre les deux héros et les violentes ou macabre qui ponctue son film, comme un cadavre de femme qui flotte dans la rivière, ou l’écartèlement d'un paysans rebelle. Contraste aussi entre la pureté de Héron de foix et l'hypocrisie des religieux qui refuse de continuer a protéger les deux amants lorsqu'ils découvrent la vraie nature de leur rapport. Au grès de ces oppositions le film nous ballade sur un rythme tranquille faisant succéder de beaux tableaux réalistes ou poétiques, et fustige le fanatisme religieux, les inégalités sociale et toute forme de violence et d’oppression. Un beau film qui ne prend peut être pas au tripe, qui n'impressionne pas par le déploiement de moyen spectaculaire, mais pourvu qu'on accepte son rythme méditatif on ne peut que se féliciter du voyage.

streaming film complet